denisjeambarL'ancien directeur de la rédaction, Denis Jeambar, raconte que l'ex-propriétaire du magazine était intervenu pour tenter d'empêcher la parution des caricatures de Mahomet. En vain.

L'ancien directeur de la rédaction de L'Express, Denis Jeambar, a raconté, mercredi 7 février, que Serge Dassault, alors propriétaire de l'hebdomadaire, avait tenté d'empêcher la publication des caricatures de Mahomet dans le magazine, en février 2006.

Denis Jeambar a fait ce récit devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, qui juge depuis mercredi l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo pour avoir publié, lui aussi, des caricatures de Mahomet.

"Un mardi, vers 21h40, j'ai été contacté par un actionnaire", raconte Denis Jeambar, repris dans Libération du jeudi 8 février. "Il m'a demandé : 'Allez-vous publier les caricatures ?' Je lui ai répondu : 'Naturellement.' 'Il faut arrêter tout ça', m'a-t-il dit. Je lui ai indiqué qu'il aurait à en assumer les conséquences : ma démission et les pertes entraînées par la non-parution du journal."

Chirac en Arabie Saoudite

A la demande d'un avocat, Denis Jeambar révèle l'identité de cet actionnaire: "M. Serge Dassault." "La conversation a continué sur le fait que le président de la République, Jacques Chirac, devait se rendre en Arabie Saoudite quinze jours plus tard", poursuit Denis Jeambar. "J'ai rappelé à Serge Dassault ce que je lui avais dit lorsqu'il avait acheté L'Express : 'Les journaux, ce ne sont que des emmerdements'."

Et L'Express, ne cédant pas, a publié les 12 caricatures de Mahomet.


Source : Nouvel Observateur du 8 février 2007